Plant give away

Personnes attendant leur tour pour récupérer leurs plants - Green Thumb

Personnes attendant leur tour pour récupéer leurs plants – Green Thumb

Ce matin nous sommes allés avec Violaine au « plant give away » de Green Thumb… Haha, je sens que vous n’avez pas tout compris et pourtant, c’est tout simple !

Green Thumb est une organisation de la ville de New York – qui appartient au département des parcs et jardins – en charge de gérer les jardins urbains communautaires de la ville. Les citoyens qui veulent créer un potager sur un terrain communal doivent donc en faire la demande au préalable à Green Thumb. Une fois que leur demande a été acceptée (il faut au minimum 15 membres, avoir des règles d’organisation du jardin etc.), l’organisation les soutient en leur mettant à disposition de la terre, de quoi faire des clôtures, … Un de ces services est le « plant give away », c’est à dire un don de plants.

Ce matin nous sommes partis tôt car la distribution se fait selon l’ordre d’arrivée. Nous avions rendez-vous dans un jardin à l’intérieur d’un hôpital psychiatrique. Accueil plutôt froid devant de hautes grilles avec des policiers qui veulent voir toutes nos pièces d’identités avant de nous laisser passer. Il faut croire que les attentats de Boston les ont vraiment mis sur la défensive car d’après Violaine ce n’était pas comme ça avant. En tout cas, les malades ne risquent pas de s’enfuir !

Une fois à l’intérieur nous n’avions qu’un quart d’heure d’avance et nous étions donc déjà 22ème sur la liste d’attente. Cela nous a laissé le temps de papoter avec d’autres jardiniers de tout âge, mais surtout latinos et afro-américains (on est à Brooklyn tout de même !).

Chacun avait le droit à trois plateaux, mais cela faisait beaucoup trop pour le petit Welcome Home Garden, d’autant plus que nous avions déjà récupéré des plants auprès de Green Guerilla quelques jours plus tôt (pour plus d’infos sur Green Guerilla, vous pouvez vous rendre sur leur site). Nous avons donc partagé nos plants avec Martin, un homme originaire de l’île de St Martin (nous aussi ne connaissions pas cette île jusqu’à ce matin!) qui gère trois jardins et cultive apparemment un nombre de variétés impressionnant. Nous irons sûrement lui rendre visite un de ces jours et nous vous en dirons plus.

Cet après midi, nous avions prévu de commencer à planter les tomates, poivrons, concombres et autres légumes qui commencent à devenir bien trop gros pour leurs petits pots, mais d’abord il nous fallait déterminer où nous voulions les installer. Et c’était là un vrai casse tête, car face aux catalogues de semences, Violaine n’a pas pu résister et s’est retrouvée avec bien trop de semis (plus nos nouvelles plantes!). Il a donc fallu faire un choix douloureux et nous n’avons toujours pas décidé ce que nous ferions des plants que nous pourrons pas mettre au jardin. Bref, avec tout ça, il était déjà 19h, la plantation sera donc pour demain, même si on annonce de la pluie, car c’est un « jour fruit » selon le calendrier biodynamique, qui est donc particulièrement propice pour ce que nous avons à planter.

Clémentine

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s