A la découverte de Goat’s Pride Dairy

Bientôt une semaine que nous sommes arrivés dans la ferme de Goat’s Pride Dairy, près de Vancouver, et voici seulement notre premier article.

C’est qu’ici tout est si différent de ce que nous avons pu vivre jusqu’à présent que nous avions besoin d’un petit temps d’adaptation. Je me sens bien plus à l’aise aujourd’hui pour écrire cet article. Si je l’avais rédigé il y a quelques jours, je crois que vous n’auriez pas eu une très bonne opinion de notre nouvelle ferme ! Et pourtant, après six jours, nous avons enfin pris nos marques et du recul, ce qui nous permet de vous présenter Goat’s Pride Dairy avec un peu plus d’objectivité.

Lorsque nous sommes arrivés dimanche, aucun membre de la famille n’était là pour nous accueillir, car ils étaient à la foire agricole de la ville. Deux WWOOFeuses étaient présentes sur la ferme mais comme elles étaient en pleine traite des chèvres, elles n’ont pas pu nous faire visiter les lieux. Une autre WWOOFeuse chinoise a essayer de nous faire faire un tour de la maison, mais elle n’était là que depuis deux jours et ne savait pas trop quoi nous dire… Nous avons dû attendre plus d’une heure, la fin de la traite, pour savoir où étaient notre chambre et la salle de bain ! Finalement, nous avons dîner avant que les fermiers ne reviennent, avec les trois WWOOfeuses qui ont commencé à nous parler de la famille. C’est ainsi que nous avons découvert que Jo Ann et Peter Dykstra avaient neuf enfants (dont cinq vivent encore sur la ferme !) et qu’il y avait actuellement sept WWOOFeurs sur la ferme. Ce qui fait donc un total de quatorze personnes dans la maison ! C’est là que nous avons commencé à comprendre que ce séjour serait très différent des trois autres. Puis, vers 21h, tout le monde est finalement rentré et c’est là que nous avons commencé à douter d’avoir choisi la bonne ferme… Peter et Jo Ann nous ont à peine adressé un « bonsoir », et ne nous ont posé absolument aucune question avant de quitter de salon. Nous avons fini par comprendre, grâce aux WWOFeurs qu’il y avait un planning fait chaque soir pour le lendemain, avec les tâches de chacun. Le lundi, nous étions inscrits pour nourrir les chèvres avec Tatjiana, une WWOOFeuse allemande, comme coach. Nous sommes donc allez nous coucher dans notre caravane en nous demandant ce qui nous arriverait le lendemain…

Finalement, les trois premiers jours ont été assez difficiles, pour plusieurs raisons. En dehors des tâches quotidiennes du planning où nous avions des WWOOFeurs pour nous expliquer le travail (mais jamais un membre de la famille !), le reste du temps il nous était plutôt difficile de savoir quoi faire. En effet, dans cette ferme, chacun doit prendre des initiatives pour aider durant la journée, sauf que personne n’était là pour nous guider et que nous n’avions aucune idée de l’organisation globale de la ferme. Plutôt difficile de savoir quoi faire dans ce cas là ! D’autre part, les règles de fonctionnement sont très précises (ce qui est normal avec quatorze personnes dans une maison), mais nous les avons découvert uniquement par étapes en nous faisant réprimander à chaque fois. Si on essaye de remplir le lave vaisselle, les verres ne sont jamais au bon endroit, si on met le couvert, on ne met jamais les assiettes là où il faut, si on veut étendre le linge, on n’accroche jamais les habits dans le bon sens !… Évidement, tout cela n’aide pas vraiment à se sentir chez soi.

Mercredi, matin, notre moral était donc plutôt bas… Surtout qu’à tout cela s’ajoutait un mode de vie très loin du notre, puisque dans cette famille, avant et après chaque repas, on prie et on lit un passage de la Bible, ce qui nous mettait plutôt mal à l’aise. Mais nous avons finalement pris cela comme une bonne occasion de découvrir les histoires bibliques. C’est toujours bon pour la culture générale !

Finalement, tout a commencé à changer mercredi, quand Jo Ann a semblé réaliser qu’elle ne nous parlait pas toujours très gentiment et que nous faisions de notre mieux pour aider. Elle s’est mise à nous réprimander plus doucement, à nous parler et à nous poser des questions. Maintenant, nous commençons aussi à vraiment discuter avec les WWOOFeurs et les membres de la famille. Cela nous aide à mieux comprendre ce que l’ont peut faire par nous même sur la ferme, mais aussi à construire des relations vraiment amicales. Finalement, depuis trois jours, bien que cette ferme fonctionne de manière très particulière, nous avons enfin l’impression de faire partie de la bande ! Nous avons trouvé à nous rendre utiles en ramassant des mûres avec Tatjiana pour faire de la confiture, en taillant les onglons (le surplus des sabots) des chèvres avec Verena, en cuisinant avec Jo Ann. Mais la partie la plus sympa de la journée, reste évidemment la baignade dans la piscine des voisins avant le dîner ! Il semble qu’il y ait ici une sorte de règle tacite : attendre toujours quelques jours avant de faire confiance à de nouveaux WWOOFeurs !… Peut-être cela est-il dû au fait qu’il y a toujours tant de monde et d’allers-et-venues.

 

Finalement, même s’il est toujours difficile de comprendre comment la ferme fonctionne dans son ensemble, ce séjour sera extrêmement enrichissant puisque nous allons découvrir tout ce qui se fait de A à Z : nourrir les cochons, les chevreaux (au biberon!) et les chèvres, les traire, faire du yaourt et du fromage, stocker du foin, refaire les clôtures, ramasser les œufs, nourrir les poules et nettoyer le poulailler, et même faire des marchés ! Aujourd’hui, c’était mon tour d’aller aider Jo Ann pour vendre les fromage et les œufs et cela m’a définitivement réconcilié avec Goat’s Pride Dairy !

Clémentine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s