Les fermes

Pour le choix des fermes nous avons privilégié la diversité des activités et des lieux. Nous avons ainsi un panel assez large de ce qui peut se faire en agriculture durable outre-Atlantique. Voici les principales caractéristiques de chaque ferme où nous avons travaillé :

  • Belle Roche : à proximité de Montréal, Caroline Bellanger et Simon Rochon cultivent principalement des légumes pour les vendre en circuits-courts sur les marchés ou sous forme de paniers hebdomadaires. Ils possèdent aussi quelques poules et des herbes aromatiques. Plus d’infos et nos articles ici.
  • Welcome Home Community Garden : en plein centre de Brooklyn, cette initiative a pour but de reconquérir des espaces urbains en friches pour y cultiver des légumes. Au-delà de la production maraîchère, il s’agit d’un projet éducatif pour les enfants du quartier et de cohésion sociale. Plus d’infos et nos articles ici.
  • Doubletree Farm : cette ferme de 13 ha en Caroline du Nord qui utilise toujours la traction animale, produit du sorgho, du foin et du bois ; Cathy Bennett possède même sa propre scierie ! Elle élève aussi des chèvres laitières et des poules. Plus d’infos et nos articles ici.
  • Goat’s Pride Dairy : dans la banlieue de Vancouver, cette petite ferme de 9 hectares est plus orientée sur l’élevage. Ils vendent donc du lait, des yaourts et du fromage de chèvres, de la viande de porc, des œufs de poules et quelques fruits et légumes. Plus d’infos et nos articles ici.
  • Good Note Community Farm : proche de la ville d’Edmonton, cette ferme vend en circuit court ses produits, proposant même aux acheteurs de venir récolter eux-mêmes leurs produits. Maryann Borch possède des fruits, des légumes, des herbes aromatiques et médicinales, des vaches, des chèvres, des poules,… et même des abeilles ! Plus d’infos et nos articles ici.
Publicités

2 réflexions sur “Les fermes

  1. bonjour,merci pour ce blog fort instructif. Passionnés par les amish pour leur philosophie de l’agriculture et de le vie en général, savez vous si il est possible de faire un séjour wwoofing dans une de leurs fermes ?
    merci cordialement

    • Bonjour,
      Je ne pense pas qu’il soit possible de trouver des Amish sur le site du WWOOFing. A mon avis, le plus simple est encore d’aller là-bas et d’y rester assez longtemps pour se faire accepter par eux et gagner leur confiance pour leur demander de venir bosser sur leur ferme. Mais je ne pense pas que le comté de Lancaster soit le lieu le plus approprié, à cause du nombre de touristes. Il existe d’autres communautés Amish sur le territoire américain qui sont beaucoup moins connues. Bonne soirée et merci pour l’intérêt que vous portez à notre blog. Clémentine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s